Le Lotus rouge

Le personnage historique de Hô Chi Minh jouit de deux réputations contradictoires. Au Vietnam, c’est une quasi-divinité profondément respectée ; en Occident, c’est l’une des incarnations des barbares sanguinaires du xxe siècle. Ce livre tente de restituer sa réalité et son incroyable destin.

Comment peut-on en vouloir à cet homme aux multiples facettes qui toute sa vie n’a eu pour seule obsession que l’indépendance de son pays ? En ces temps incertains, il est difficile lui donner tort. D’autant que la fascination de l’ancienne Indochine est encore vivace et qu’avec une vision politique plus éclairée, la guerre provoquée par les Français n’aurait peut-être pas eu lieu. Au nom des principes républicains de liberté, d’égalité et de fraternité, la France aurait sûrement gagné à s’entendre avec ce vrai francophone et francophile…

Grâce à de mystérieux carnets apocryphes retrouvés au Havre auprès d’une vieille dame, le lecteur se trouve plongé dans la vie hors du commun d’un petit paysan annamite devenu au bout de sa vie le « père » de la nation vietnamienne. Pour Michel, le narrateur, c’est l’occasion d’un voyage ô combien révélateur au pays de ses origines.

Plusieurs documents photographiques d'archives soutiennent le propos.

Résumé

Marc Wiltz, grand voyageur, a travaillé trois ans en Afrique, avant de se tourner vers l’Asie du Sud-Est. C’est un fin connaisseur du Vietnam, pays qu’il fréquente régulièrement depuis 1994.
Il a publié auparavant Le tour du monde en 80 livres (2011), où il rend hommage à ces ouvrages qui ont façonné son goût pour l’ailleurs, et Il pleut des mains sur le Congo (2015), évocation saisissante d’un épisode mal connu de la colonisation belge selon Léopold II dans le plus grand pays d’Afrique noire.

Informations

ISBN 9782350746128
Date de parution octobre 2020
Façonnage Broché
Dimensions 15.5 × 22.5 cm
Pages 300
Illustré Non

Thèmes associés

asie, biographie, indochine

Région(s)

Asie du Sud-Est, Indochine, Vietnam
Prix :

19,50