Librairie

Affichage de 331–345 sur 437 résultats

  • Roissy, porte de France

    20,00

    Du Maroc, du Pakistan, du Sri Lanka, des Antilles, depuis trente ans, depuis deux ans, elles sont toutes venues s’installer à Fosses, elles ont toutes choisi de créer leur carnet de voyage. Chaque vendredi, au-delà des mots, le miracle a agi. Sont alors nés des carnets de voyage en accordéon, témoignages d’une vie passée et d’une vie nouvelle.

    Acheter
  • La Tentation de Bénarès

    20,00

    Il règne à Bénarès une ambiance de méditation et de prière qui vous porte, comme disent les Sages de la petite maison du silence ; c’est vrai ce qu’ils affirment, que même après un court séjour on n’est déjà plus celui qu’on était à l’arrivée. Et pourtant nulle part la fantasmagorie de ce monde n’est plus charmeuse ; nulle part la forme n’est plus troublante, ni la chair plus tentatrice ; entre l’appel d’en bas et l’appel d’en haut, il y a une lutte qui déséquilibre. – Pierre Loti, L’Inde (sans les Anglais).

    Acheter
  • L’explorateur, le photographe et le missionnaire

    30,00

    Tous les peuples du Sénégal offrent l’hospitalité aux voyageurs avec une grande cordialité. Blanc ou Noir, connu ou inconnu, qui va chez eux, peut entrer librement dans la première case qu’il rencontre ; on le salue, on lui demande son nom et celui de sa famille, on le fait manger et on lui donne son lit ; on l’entretient pendant ses repas et après. Enfin, lorsqu’il veut partir, il fait ses adieux comme s’il quittait ses meilleurs amis et n’a rien à payer.

    David Boilat, Esquisses sénégalaises, 1853.

    Acheter
  • Barbey d’Aurevilly, l’ensorcelé du Cotentin

    19,90

    Nous devons être toujours Normands, fils de Rollon, dans nos œuvres. Quand ils disent que les Nationalités décampent, plantons-nous sur la porte du pays dont nous sommes et n’en bougeons pas. Soyons Normands comme Scott et Burns furent Écossais.

    Acheter
  • Lesseps, le rêve des Pharaons

    19,90

    N’est-ce pas un signe que le moment de traiter la question de l’isthme de Suez est arrivé ? N’en faut-il pas conclure que cette grande œuvre, bien autrement importante pour l’avenir du monde, est désormais à l’abri de toute opposition sérieuse et que les tentatives qui auraient pour but d’en amener la réalisation seront soutenues par la sympathie universelle et par le concours actif et énergique des hommes éclairés de tous les pays.

    Acheter
  • Versailles et la musique de cour

    20,00

    À ces entrées des rois dans les villes, et autres solennités, le grand écuyer fait servir les trompettes, hautbois, violons, fifres, tabourins, saqueboutes et cornets… pour rendre la fête plus célèbre. 

    États de la France, 1686.

    Acheter
  • Charles Léandre, intime et multiple

    20,00

    « Tout individu possède deux ou trois traits qui lui sont personnels. C’est par là qu’il est lui-même et se distingue des autres hommes. Il suffit des les exagérer pour dégager aussitôt son caractère. La ressemblance résulte de la combinaison et de la proportion de ces lignes. »

    Charles Léandre, dans Adolphe Brisson, Nos humoristes, Revue de la Société d’édition artistique, Paris.

    Ouvrage épuisé
  • Arménie, une passion française

    28,00

    À qui peut-il appartenir de porter la parole d’émancipation, de justice sociale, de paix heureuse, à la nation troublée par ce gouvernement absolu d’un seul dont l’Europe est à peine délivrée ? Qui parlera d’humanité au peuple souffrant d’un gouvernement inhumain ? Qui proclamera la nécessité d’un ordre solidaire entre les hommes, et lui donnera pour fondement le respect du droit, la justice ? Qui sera le peuple affranchisseur, le peuple humain, par le verbe et par l’acte ? À quel pays cet honneur ? Au siècle dernier, tous les hommes, d’une voix unanime, eussent désigné la France. Et vraiment avec la Révolution française nous nous lançament noblement dans la haute aventure. Que faisons-nous aujourd’hui ?

    George Clemenceau, ancien maire de Montmartre, 1896.

    Acheter
  • Résidence indienne, pèlerinage aux sources du Gange à moto

    15,00

    C’est parti d’une utopie : que l’amitié née aux riches heures de l’adolescence ne peut simplement pas mourir. C’est parti du constat que la vie purement matérielle est dénuée de sens. C’est partie du fait que nous avons tous en nous l’idée de renoncer. Nous ne sommes pas les premiers à constater que monter élève et, pour cela, nous avons eu envie de crapahuter aux sources du fleuve Ganga, rejoindre l’endroit où quelques filets d’eau glacée marquent le début d’une fantastique chevauchée.

    Acheter
  • De Rome

    15,00

    « Je ne sais pas vraiment ce que je fais ici. La ville est étrange, très différente de celle que j’avais parcourue il y a deux ans. Rome n’est plus la même, changée par ces mille détails qui séparent justement le tourisme de la vie. Je réalise avec peur et joie les océans de temps qui s’ouvrent devant moi. C’est peut-être la raison première de mon exil. S’extraire du quotidien. Prendre le désir à bras-le-corps. » 

    « Comment quitter ce “recoin du monde” (Marc-Aurèle) si agréable ce soir avec la douceur de l’air, la musique qui arrive étouffée depuis le bar, les hommes renversés sur les chaises, adossés au mur ? “Arriver à Rome” sonne comme un proverbe… Les chemins ne font qu’y mener, n’en partent pas… » 

    Acheter
  • Hector Malot en Seine

    19,90

    Ils traversaient la rivière et monteraient la côte de Saint-Adrien, du haut de laquelle se déroule l’un des plus beaux panoramas de la Normandie, sur la boucle que forme la Seine d’Elbeuf à La Bouille, et que ferme dans le lointain vaporeux la noire forêt de La Londe.

    Acheter
  • Nouvelles de l’île Maurice

    12,00

    De l’eau tiède, du sel, du beurre clarifié fondu et de la farine brune. Je mélange et malaxe doucement après y avoir ajouté une belle pincée de graines de kâla jîra [cumin noir]. Au fur et à mesure, la pâte se constitue sous mes doigts, molle et ferme à la fois. Plus tard, elle se transformera en nans, ces petits pains plats et chauds exhalant le doux parfum d’épice. Il me faut diriger toute ma concentration sur la pulpe de mes doigts afin de lire la parfaite texture, sentir la pellicule comme une légère caresse de plume d’oiseau.

    Vinod Rughoonundun, Le Miel des étoiles

    Acheter
  • Gandhi, l’exilé volontaire

    15,00

    Ce serait le hisser sur un piédestal pour mieux se convaincre que nous ne pourrons jamais l’égaler, et ainsi, n’envisager même pas d’essayer. Mais n’est-ce pas là le sort de tous les « grands hommes » ? Ne les grandissons-nous pas pour ne pas voir à quel point ils nous sont semblables ? Ne leur dressons-nous pas un piédestal juste pour nous cacher à nous-même que nous aurions pu être comme eux ? Qu’il aurait suffit d’être un peu moins égoïste, un peu plus appliqué et persévérant pour être tout aussi « grand » ?

    Acheter
  • Le Voyage en Égypte

    18,00

    C’est au nom des hiéroglyphes et des monuments que l’on commence à comprendre que je viens protester contre un égyptianisme immodéré. Extrait de Alexandrie, Jean-Jacques Ampère.

    Le désert était imposant et mélancolique ; il semblait vivre et palpiter, et fumer jusque dans ses entrailles. Extrait du Sinaï, Alexandre Dumas.

    Être la reine des momies, avoir pour causer ces statues à poses raides et contraintes, c’est gai ! Encore, si, pour tempérer cette tristesse, j’avais quelque passion au cœur, un intérêt à la vie, si j’aimais quelqu’un ou quelque chose, si j’étais aimée ! mais je ne le suis point. Extrait de Cléopâtre, Théophile Gautier.

    Ouvrage épuisé
  • Le Voyage en Italie

    18,00

    Rome, qui voyait en moi son plus fervent adorateur, me recevait dans toute sa magnificence ; elle me donnait une de ces splendides journées qu’elle tient en réserve pour ses amis… Extrait de Rome, Joseph Mery.

    C’est là, entre la ville et le Lido, entre le ciel et la mer, que je conseille au lecteur d’aller, par un beau clair de lune, faire l’amour à la vénitienne. Extrait de Venise, Alfred de Musset.

    J’étais arrivé à ce point d’émotion où se rencontrent les sensations célestes données par les beaux-arts et les sentiments passionnés. Extrait du Syndrome du Voyageur, Stendhal.

    Acheter