Librairie

Affichage des produits 331–345 sur 424

  • Le Voyage en Égypte

    18,00

    C’est au nom des hiéroglyphes et des monuments que l’on commence à comprendre que je viens protester contre un égyptianisme immodéré. Extrait de Alexandrie, Jean-Jacques Ampère.

    Le désert était imposant et mélancolique ; il semblait vivre et palpiter, et fumer jusque dans ses entrailles. Extrait du Sinaï, Alexandre Dumas.

    Être la reine des momies, avoir pour causer ces statues à poses raides et contraintes, c’est gai ! Encore, si, pour tempérer cette tristesse, j’avais quelque passion au cœur, un intérêt à la vie, si j’aimais quelqu’un ou quelque chose, si j’étais aimée ! mais je ne le suis point. Extrait de Cléopâtre, Théophile Gautier.

    Ouvrage épuisé
  • Le Voyage en Italie

    18,00

    Rome, qui voyait en moi son plus fervent adorateur, me recevait dans toute sa magnificence ; elle me donnait une de ces splendides journées qu’elle tient en réserve pour ses amis… Extrait de Rome, Joseph Mery.

    C’est là, entre la ville et le Lido, entre le ciel et la mer, que je conseille au lecteur d’aller, par un beau clair de lune, faire l’amour à la vénitienne. Extrait de Venise, Alfred de Musset.

    J’étais arrivé à ce point d’émotion où se rencontrent les sensations célestes données par les beaux-arts et les sentiments passionnés. Extrait du Syndrome du Voyageur, Stendhal.

    Acheter
  • Le Rajasthan

    7,00

    Et comment sont faites les âmes de ces gens, qui pour rien au monde ne tueraient un oiseau, mais qui ne se révoltent pas de ce qu’on laisse, devant leur porte, mourir les petits enfants ?

    Acheter
  • Le Gange

    6,00

    Le Gange ! Est-il un fleuve dont le nom évoque de plus poétiques légendes, et ne semble-t-il pas que toute l’Inde se résume en lui ?

    Acheter
  • Bénarès

    6,00

    Les clameurs d’allégresse de son peuple l’appelaient : poussant donc son éléphant noir sous le porche de Surate et sur les tapis étendus, la souveraine du Habad entra dans Bénarès.

    Acheter
  • Inde du Sud

    6,00

    Culte poétique, enivrant pour les sens ; il me semblait dans ce lieu à demi éclairé, et rempli de parfums, au murmure de cette foule, devant l’éclat de ces trésors, vivre un conte de fées…

    Acheter
  • Le Syndrome du voyageur

    6,00

    J’étais arrivé à ce point d’émotion où se rencontrent les sensations célestes données par les beaux-arts et les sentiments passionnés.

    Acheter
  • Le Havre, carnets d’escale

    20,00

    Le Havre avait l’air gai sous le soleil ; l’air était revigorant, avec un fort goût de saumure qui me donna presque la nostalgie de New York. Il surgissait des mâts et des coques de toutes parts (…). Magnifique impression au premier abord : la ville nous accueillait à bras ouverts. – Henry Miller, Tropique du Cancer.

    Acheter
  • Antarctique, un été au pôle Sud

    25,00

    Aller peindre l’Antarctique à l’aquarelle… Cette activité peut sembler bien frivole […]. La luminosité quasi-permanente de l’été austral invite à travailler de plus en plus tard. Il est tentant, après avoir réussi à saisir l’atmosphère d’un coucher de soleil sur le continent, de se laisser séduire par les lueurs du lever qui apparaissent rapidement. Ce rythme suivi pendant une dizaine de jours, débouche sur une cure de sommeil d’une vingtaine d’heures… Je ne suis pas seul à avoir quelques difficultés à m’adapter à l’heure de base que le soleil ignore.

    Ouvrage épuisé
  • Séville

    6,00

    Nous arrivâmes, toujours dansant, sautant, bondissant, à l’hôtel où nous devions nous arrêter. […] Madame, je puis donc sans remords prendre un bain et me mettre au lit en attendant nos compagnons. Demain, je vous parlerai de la perle de l’Andalousie.

    Acheter
  • Madrid

    6,00

    Pour les hommes, lorsqu’il est nuit, ils se promènent à pied dans le Prado. Ils abordent les carrosses où ils voient des dames, s’appuyant sur la portière, et jetant des fleurs et des eaux parfumées sur elles.

    Acheter
  • Majorque

    6,00

    Tout ce que le poète et le peintre peuvent rêver, la nature l’a créé en cet endroit. Ensemble immense, détails infinis, variété inépuisable, formes confuses, contours accusés, vagues profondeurs, tout est là, et l’art n’y peut rien ajouter. 

    Acheter
  • Grenade

    6,00

    Plus il fait chaud, plus les sources sont abondantes, car c’est la neige qui les alimente. Ce mélange d’eau, de neige et de feu, fait de Grenade un climat sans pareil au monde, un véritable paradis terrestre.

    Acheter
  • Pampelune

    6,00

    Pampelune reste morne et silencieuse tout le jour. Mais, dès que le soleil est couché, dès que les vitres et les lanternes s’allument, la ville s’éveille, la vie tressaille partout, la joie étincelle, c’est une ruche en rumeur.

    Acheter
  • Moi, Cézanne

    25,00

    … Le torrent du monde dans un pouce de matière. Un siècle après sa mort, Paul Cézanne (1839-1906) est l’un des peintres les plus populaires du monde. Le succès de son œuvre est tel que l’on se rend dans le pays d’Aix pour admirer une petite montagne orange et bleue. Et en contemplant, à l’heure de Cézanne, selon les saisons entre seize et dix-huit heures lorsque la lumière décline, le célèbre motif pictural de la Sainte-Victoire grandeur nature, on se souvient que les gens d’Aix méprisaient Cézanne, le traitaient de « barbouilleur » considérant le peintre comme un rentier qui se permet des fantaisies. Or, sans cette rente qu’il avait héritée de son père, comment aurait-il vécu ? Ses tableaux en effet ne se vendaient pas, ils ne s’exposaient même pas…

    Acheter