Europe et Russie

Affichage :
59 ouvrages, classés par date de parution
  • Sicile

    MAUPASSANT Guy de

    Au programme : la cathédrale de Monreale, l’aventure d’un entomologiste pris pour un brigand, l’ascension du Volcano, celle de l’Etna, son histoire, les temples... et la sublime Taormine, qui emporte la préférence de Guy de Maupassant (1850-1893). 

    Cet ennemi de la médiocrité est exalté par les formes majestueuses des temples antiques et par la pure sérénité des cloîtres. C'est que Maupassant a fui la capitale pour retrouver dans l'aride campagne sicilienne une beauté idéale. Il y parvient si bien qu'il devance ses guides et devient lui-même le meilleur des guides pour un périple très actuel. 

    Récit intégral, extrait du recueil La Vie errante (1890). Troisième édition.

    Couv_hqc_sicile-medium
  • Venise

    MUSSET Alfred de

    Les frasques sentimentales d’Alfred de Musset et de George Sand inspirèrent ce conte délicieux : le jeune peintre Tizianello et sa tendre Béatrice s’aiment clandestinement. Or la Venise du XVIe siècle semble abriter l’amour encore mieux que l’art et le Tizianello amoureux se laisse griser. Un chef d’œuvre naîtra cependant de cet amour. 

    Le Fils du Titien a été publié dans la Revue des deux mondes en 1838. Trosième édition.

     

    Couv_hqc_venise-medium
  • Le Tage

    ADAM, Juliette

    Dans le sillage des grands explorateurs, la républicaine et féministe Juliette Adam (1836-1936) s’embarque sur le Tage. Vasco de Gama, Indes lointaines et caravelles : au gré des miroitements de l’eau, la splendeur passée ressurgit ; mélancolie rêvée d’un souffle enfui. L’épopée résolument contemporaine de cette femme politique, éditrice d’Octave Mirbeau et de Pierre Loti, s’interroge également sur la condition féminine, les mœurs, l’architecture, l’économie. Reflets d’un fleuve ; réflexion d’une société.

    Texte extrait de La Patrie portugaise, publié en 1896.

    Le_tage-medium
  • Lisbonne

    RATTAZZI, Marie

    Rien n’échappe à l’œil redoutable de Marie Rattazzi, princesse Bonaparte, sociologue et entomologiste. De la poussière des courses de taureaux à l’obscurité des bals de nuit, des trottoirs bondés de la capitale aux rives splendides du Tage, elle note conversations et tics de langage, décrit les passants et leurs vêtements, entre dans les boutiques et les cafés. Épluchant avec curiosité les petites annonces de rencontre qui paraissent déjà dans les journaux, Marie Rattazzi croque avec humour la parade amoureuse portugaise. Aussi drôle que méchante, cette insatiable curieuse s’attirera les foudres partout où elle passera et essuiera de nombreux procès, un exil et la censure.

    Texte extrait du Portugal à vol d’oiseau, publié en 1879.

    Lisbonne-medium
  • Babel

    Collectif

    Jean-Claude Perrier, journaliste littéraire à Livres-Hebdo, lui-même grand voyageur et écrivain, a réuni pour cette aventure originale douze des plus belles plumes contemporaines de l’écriture du voyage… à lire ces textes-là, qui peut encore laisser croire que les Français ne savent pas voyager ou s’engager ?

    Avec, par ordre d’apparition : Julien Blanc-Gras, Alexandre Poussin, Solenn Bardet, Antonin Potoski, Sébastien Ortiz, Olivier Bleys, Élodie Bernard, Charles Poitevin, Alexandre Kauffmann, Lodewijk Allaert, Virgile Charlot et Guillaume Jan

    Babel-medium
  • Infini Végétal

    TSAKALI, Anna Maria

    Le quadricentenaire de la naissance d’André Le Nôtre (1613-1700) est l’occasion

    pour la Ville de Versailles de célébrer son héritage et de s’intéresser à toutes les

    formes du vivant dans la ville. Il y a quatre siècles, le jardin se décloisonnait et

    commençait à dialoguer avec le bâti et son environnement naturel : ainsi naissait

    la notion de paysage. Aujourd’hui plus que jamais, nous devons construire nos

    villes de manière pérenne, intégrée et respectueuse, afi n que le développement

    technologique et urbain ne soit pas incompatible avec notre qualité de vie.

    C’est ce qu’Anna Maria Tsakali exprime à la perfection dans sa peinture. D’une

    grande virtuosité, ses oeuvres, fruit d’un travail parfois long de plusieurs années,

    font des plantes une métaphore de notre condition humaine, parfois asphyxiée,

    parfois pleine d’énergie.

    Nous avons choisi de mettre Anna Maria Tsakali à l’honneur car, au-delà de

    formes nouvelles, inspirées de son maître Leonardo Cremonini puis construisant

    peu à peu un langage visuel unique, son message sur les relations que nous

    pouvons entretenir avec notre environnement le plus immédiat est porteur

    et apaisant. L’effet saisissant ressenti face aux toiles, dont certaines de très

    grand format, nous invite en effet à la méditation, à la contemplation d’un chaos

    végétal au sein duquel naît une beauté absolue, à l’état brut. La beauté de

    la création que l’homme n’a pas forcément voulu percevoir alors qu’il y est

    pleinement intégré.

    C’est un message d’avenir que délivre Anna Maria Tsakali.

    Infini_v_g_tal-medium
  • Le Transsibérien

    THOMAS Albert

    Albert Thomas (1878-1932), jeune étudiant, gagne en 1898 un prix d’excellence peu banal offert par la Compagnie des wagons-lits : un billet gratuit pour le Transsibérien. Son récit est un témoignage exceptionnel sur cette ligne mythique à la conquête du grand Est sibérien. 

    Texte extrait de La Russie, race colonisatrice, Impressions de voyage de Moscou à Tomsk, 1905.

    Troisième édition, présenté par Charles Stépanoff

    Couv_hqc_transsiberien-medium
  • Les Bâtisseurs d'Histoire

    CHALIAND, Gérard

    Gérard Chaliand, aventurier et spécialiste du dit « tiers-monde », parcourt les routes du monde depuis cinquante ans. Ce temps passé au cœur des pays d’Afrique, d’Asie et d’Amérique lui a donné le recul nécessaire pour mener ses enquêtes et publier de nombreux essais.

    Observateur avisé de toutes les guérillas qui ont marqué l’histoire du xxe siècle, son engagement infatigable l’a conduit à croiser la route de Che Guevara, du commandant Massoud, de Yasser Arafat ou d’Amilcar Cabral (la grande figure révolutionnaire africaine, avec Nelson Mandela). Il fait ses premières armes avec Cabral en Guinée-Bissau au début des années 1960. 

     Il a réuni ici les portraits de 14 personnages illustres qui, par leur action individuelle et l’acuité de leurs textes, ont modifié le monde : Clausewitz le théoricien observe Napoléon le stratège qu’il admire ; Kissinger et Brzezinski confortent la puissance de l’empire américain ; Kautilya, Sun Zi et Sun Bin apparaissent comme de géniaux précurseurs ; Mao transforme la guerilla en guerre révolutionnaire destinée a prendre le pouvoir ; Giap et Cabral luttent avec acharnement et succès pour leur indépendance ; Díaz et Pizarro témoignent de la fièvre de l’or qui a transformé le continent américain en « Extrême-Occident » sous l’impulsion des Espagnols ; Lawrence et Fanon laissent une empreinte indélébile dans des combats qui les dépassent… Ces grandes figures, selon Gérard Chaliand, ont contribué à « bâtir » notre histoire.

     

    B_tisseurs_d_histoire-medium
  • Tribulations d'un mousse en mer Celtique

    DADIES Gaël , VERHILLE Alexandre

    Au programme : apprentissage de la navigation, traversée des axes commerciaux de nuit, rencontres animales dans les îles Scilly, escales dans les pubs de Cornouailles. Prenez donc un verre et laissez-vous conter cette drôle d’histoire vraie saupoudrée de légendes et de mythes...

    Prenez garde, car l’ouragan n’est jamais loin !

     

    Tribulations_d_un_mousse-medium
  • Hongrie, vagabondage en pays magyar

    PAVELET, Fabien

    Vagabondage en pays magyar raconte le périple de Fabien Pavelet à travers Budapest et la campagne hongroise. Son cahier à dessin en main, l’auteur n’a eu de cesse de saisir son environnement et de recueillir les témoignages de ceux qu’il croisait.

    Il en résulte un carnet de voyage finement croqué, aux traits légers et aériens, portés par des couleurs tout en discrétion. L’alternance de pages manuscrites et de textes sur la société hongroise souligne tantôt le récit intime, tantôt la chronique contemporaine. En fin d’ouvrage, les portraits-interviews de Gabor, Zsolt, Ancsa, Eszter et Csilla ajoutent un caractère vivant à ce « Coup de crayon » magyar.

     

    Hongrie-medium
  • Alioth, du rêve à l'Atlantique Sud

    TINCELIN Christiane , Monsieur QQ

    Construire son propre bateau et le lancer sur la mer : beaucoup ont rêvé de ce prodige. C’est l’histoire d’Alioth, une belle histoire, un projet de longue haleine. Ce superbe quillard de 16,15 m portera l’équipage depuis Cherbourg jusqu’à Salvador de Bahia. De nombreuses escales jalonnent le parcours : La Corogne, Madère, les Canaries, le Sénégal – le temps d’une longue pause aux côtés de Voiles sans frontières –, les îles du Cap-Vert et, après la traversée de l’Atlantique, le Brésil. 

    Christiane Tincelin nous fait partager cette expérience réussie : la mise en place du projet ; la formation de l’équipage ; la construction du bateau ; enfin, la navigation et toutes les rencontres qu’elle génère, humaines… ou animales ! L’illustrateur de bord croque quant à lui tout ce qu’il voit : Alioth bien sûr, mais aussi la mer, les îles, et puis les gens, la faune, la flore, et ses compagnons de route… pour ce rêve devenu réalité.

    Alioth-medium
  • Fraternités

    TRAVERT, Yvan

    Né en 1948, Yvan Travert passe son enfance dans cet univers sombre et lumineux, sculpté par le vent et bercé par les récits de voyage, qu’est le Cotentin. Retour de grande pêche, retour de guerre, mémoire perdue des grands transatlantiques… Avec à perte de vue, les longues vallées de sable qui évoquent les steppes d’Asie centrale aux âmes voyageuses. Il n’a pas vingt ans lorsqu’il part chez les Surmas, en Éthiopie. Du Guizhou au Myanmar, de l’Argentine au Tchad, de Londres à Alger, il ne cessera jamais de partir. Voyageur solitaire, et écho privilégié de milliers de petits mondes silencieux, il pourrait être un autre « homme aux semelles de vent », s’il ne portait en lui ce désir d’écoute et de dialogue qui fait le véritable passeur d’image. Reporter-photographe depuis plus de quarante ans, il revisite aujourd’hui son travail en toute liberté, en particulier en noir et blanc.

    Fraternit_s-medium