Vienne

Cela ne te confond-il pas, qu’un étranger fasse connaissance intime de deux femmes en trois jours, que l’une vienne chez lui, et qu’il aille chez l’autre ? Et nulle apparence suspecte dans tout cela. Non, on me l’avait bien dit, mais je ne le croyais pas ; c’est ainsi que l’amour se traite à Vienne.Eh bien ! c’est charmant.

Résumé

Mélancolique, Nerval explore Vienne à Noël, entre fêtes bigarrées et froides solitudes. Caustique, il se moque de ses aventures féminines ratées. Même un chien abandonné et tout mouillé est autorisé à suivre la belle, et pas lui ! Cabarets enfumés et fantastiques, tourbillons de valses, fracas et parcs déserts, l’écrivain parcourt toute la ville, à pieds… suivi par un espion ! Les cafés illuminés, le long d’avenues sombres bordées d’immenses peupliers, prennent alors le flou du songe : « Cet hiver, j’ai continuellement vécu dans un rêve », nous dit-il.

Les Amours de Vienne, texte intégral, publié dans La Revue de Paris en 1841.

Informations

ISBN 978-2-35074-169-7
Date de parution mars 2010
Façonnage Broché avec rabats
Dimensions 18 x 11 cm
Pages 64
Illustré Non

Thèmes associés

autriche, vienne

Région(s)

Europe et Russie
Prix :

6,00

Dans la même collection

Suivant

Découvrir la collection Heureux qui comme...