Sviatoslav Richter, Visions fugitives

Chacun connait le pianiste et son immense talent. Peu de gens imaginent l’homme dans sa vie quotidienne, avec sa fragilité, sa modestie, et, surtout, cette candeur d’éternel enfant qui est peut-être le véritable secret pour accéder à la perfection de l’art.Dans ces Visions fugitives,  Dimitri Dorliac, qui fut son familier, nous fait découvrir, derrière l’image de l’homme public, l’être noble et authentique, fait d’abnégation et d’ascétisme,  entièrement dévoué à la musique.

Résumé

A la lecture de ces souvenirs, nous pénétrons dans l’univers familial de Sviatoslav Richter et de son épouse, la cantatrice Nina Dorliac. Nous partageons des instants fugitifs avec ceux qu’ils ont connus, aimés et côtoyés : Olga Knipper-Tchékhov, Sergueï Prokofiev, Vladimir Nemirovitch-Dantchenko, Heinrich Neuhaus, David Oïstrakh, Dmitri Chostakovitch, Mstislav Rostropovitch, Natacha Gutmann, Yury Bashmet… sans oublier l’élite intellectuelle russe du xxe siècle.
L’auteur nous laisse la liberté de deviner les liens qui relient ces instantanés et de reconstruire ainsi une époque où florissaient tous les talents.
Un livre d’images pour tous les musiciens.

Informations

ISBN 978-2-35074-174-1
Date de parution septembre 2010
Façonnage broché cousu
Dimensions 20 x 13 cm
Pages 120
Illustré Non

Thèmes associés

mémoire, piano, russie

Région(s)

Europe et Russie
Prix :

20,00