Précieuses et dévergondés, le XVIIe siècle galant

Premières intrigues de l’abbé de Choisy sous le nom de Madame de Fancy:« C’est une étrange chose qu’une habitude d’enfance, il est impossible de s’en défaire : ma mère, presque en naissant, m’a accoutumé aux habillements des femmes ; j’ai continué à m’en servir dans ma jeunesse ; j’ai joué la comédie cinq mois durant sur le théâtre d’une grande ville, comme une fille ; tout le monde s’y était trompé ; j’avais des amants à qui j’accordais de petites faveurs, fort réservé sur les grandes ; on parlait de ma sagesse. Je jouissais du plus grand plaisir qu’on puisse goûter en cette vie. » 

Résumé

Les hommes politiques ont toujours aimé séduire. Souvent amants pressés, ils n'ont eu de cesse, hier comme aujourd'hui, de mêler ambition, promotion, soutien et trahison à Vénus. Le cardinal de Richelieu a en partie assis son pouvoir sur le siècle par la galanterie et les intrigues des cœurs et des corps. 

Hippolyte Romain le montre et le démontre dans une longue introduction, et grâce à ces nombreux dessins dont il a le secret. 

Et pour soutenir son propos, l'abbé de Choisy, diplomate, homme d'église ordonné prêtre lors d'une mission au Siam, écrivain élu à l'Académie française, joueur invétéré et mémorialiste qui avait le goût de s'habiller en femme, donne en quelques pages une idée précise du foisonnement du siècle galant au XVIIe siècle. 

Textes extraits des Mémoires de l'abbé de Choisy habillé en femme publiés à Paris (1687-1695)

Informations

ISBN 978-2-35074-124-6
Date de parution juin 2008
Façonnage Broché collé
Dimensions 20 x 13 cm
Pages 160
Illustré Non

Thèmes associés

aquarelle, cour du roi

Région(s)

France
Prix :

12,00