Nouvelles de Tunisie

« Le 17 décembre 2010, un garçon brun comme les blés, frêle comme un roseau, souriant comme la lune, et aux yeux clairs comme l’eau de certains lacs qu’il n’avait jamais eu la chance de contempler, criant sa détresse et défiant le mal qui assassinait son pays, créa l’epoir chez tout un peuple de jeunes et de moins jeunes. Il leur fit découvrir qu’ils étaient bien capables de dire NON et de s’opposer à leur sort. Ce jour-là, Lina-Leena-Linah-Leenah-La Nôtre n’eut pas à réfléchir et se refusa à toute discussion. Sans hésitation, elle prit son bâton de pèlerin, son appareil photo et partit vers… le sud. »

Résumé

Le texte ci-dessus est de Linah Ben Mhenni, extrait de sa nouvelle «Le Soleil au cœur», l’une des cinq de ce volume. 

Le « Printemps tunisien » déclenché par l’immolation de Mohamed Bouazizi, qui est aussi devenu le « Printemps arabe », est également un printemps litéraire. Une apiration à la liberté de parole et d’écriture, qui ne s’était pas exprimée avec autant de force depuis longtemps, s’est emparée de beaucoup sur un axe allant de Casablanca à Sanaa. Au centre, la Tunisie a ouvert la voie. Et des voix se sont élevées de ce beau pays méditerranéen, trop longtemps réduit à une image de carte postale. 

Informations

ISBN 978-2-35074-243-4
Date de parution octobre 2012
Façonnage Broché
Dimensions 20 x 13 cm
Pages 128
Illustré Non

Thèmes associés

femme, révolution, tunisie

Région(s)

Afrique du Nord
Prix :

12,00