Nouvelles de Guadeloupe

Dans l’exil, manger n’est pas manger, c’est se souvenir des fleuves, des fruits, des herbes, de la montagne et de la mer, c’est consommer le pays en quelque sorte, et c’est faire surgir tout un monde absent, c’est faire lever des visages et des rires, des gestes, des paroles sans lesquelles on se dissoudrait, on cesserait d’être, on perdrait, comme on dit aujourd’hui dans un langage presque administratif, son identité.Deuxième édition

Résumé

Aux Antilles, « identité » est un terme souvent utilisé. Il en est souvent question dans les écrits ou les discours des Antillais, des Guadeloupéens en particulier, ce dont témoigne la riche littérature de l’île. D’identité, d’âme, de l’île et de son peuple, chacune des nouvelles ici réunies s’en fait l’écho. L’appel de l’île et ses sortilèges parcourent ces textes de l’un à l’autre, que tel personnage soit à Paris ou que tel autre revienne de Montréal.

Une jeune Guadeloupéenne, devenue anorexique en métropole, entend les voix de son île lui rappeler constamment le mystère de ses origines... Croyances populaires et rites chrétiens se répondent sous l’œil soi-disant maléfique du coq Jaffar... Koan, l’orphelin à la patte folle, constructeur de pirogues et « réserve de connaissances » à lui seul, aime en silence et initie Moimanman... Honoré, un peintre qui s’était exilé à Montréal, retourne en Guadeloupe et redécouvre, au travers du regard de sa bienveillante sœur, ce qui fait qu’il est ce qu’il est devenu... La littérature est un puissant catalyseur de quête de soi. Ce recueil en est l’illustration.

Informations

ISBN 978-2-35074-356-1
Date de parution septembre 2015
Façonnage
Dimensions 20 x 13 cm
Pages 184
Illustré Non

Thèmes associés

fiction, littérature, tradition, vie quotidienne

Région(s)

France|Îles
Prix :

12,00