Lumières du pays de Caux

Pour le horsain, l’étranger, le pays de Caux, c’est Étretat, Maupassant, des paysans peu causants et des vaches à lunettes. Sans oublier les dominos popularisés par un documentaire de télévision dans les années soixante. […] Le pays de Caux est vert, couleur complexe, s’il en est. Car ce vert-là n’est jamais le même. Il y a dans ces verts qui ondulent sous la brise d’ouest des miroitements qui rappellent la mer. Pourtant, les peintres sont souvent passés à côté. Les Impressionnistes et l’École de Rouen ont préféré les marines et la Seine…

Résumé

Préface de Christophe Dupuis, rédacteur en chef du Courrier Cauchois.

Sur un plateau qui ondule entre la mer et la Seine, la richesse et la variété du Pays de Caux se déclinent subtilement. Les falaises, les échancrures des vallées, les arbres remparts contre le vent et protecteurs des hommes, ce maillage serré de villages et de manoirs, ont construit une identité forte où chacun se reconnaît. 

Pour la première fois depuis longtemps, un photographe a arpenté les sentiers et les chemins d’un pays où, comme le souhaitait le poète, les villes sont construites à la campagne.

Informations

ISBN 978-2-914330-19-0
Date de parution juillet 2002
Façonnage Couverture cartonnée
Dimensions 17 x 21 cm
Pages 72
Illustré Non

Thèmes associés

normandie, photographie

Région(s)

France
Prix :

15,00