Lukanga Mukara, voyage d’étude dans les profondeurs de l’Allemagne

Traduit et présenté par Julien Fortin« Ils travaillent tous parce qu’ils veulent avoir de l’argent. Et quand ils ont de l’argent, ils ne s’en servent pas pour se procurer du bonheur, ce qui ne coûterait rien de toute façon, mais se laissent convaincre par d’autres, qui veulent eux-mêmes gagner de l’argent, qu’ils doivent acheter toute sorte d’objets pour être heureux, des objets tout à fait inutiles… »

Résumé

Comme Hérodote, et à la manière de Montesquieu dans ses Lettres persannes, le chercheur africain Lukanga Mukara, guidé par une belle curiosité scientifique, voyage pour faire progresser la connaissance de son peuple. Il est envoyé par son roi dans les profondeurs de l’Allemagne pour y étudier les coutumes et les comportements des indigènes… Les lettres qu’il envoie à son souverain pour partager ses découvertes sur ce pays sauvage sont à la fois pertinentes, drôles et sans concessions. Critique du matérialisme effréné, plaidoyer pour un nouveau rapport écologique de l’homme à la Nature, incitation à un mode de vie plus sain, apologie du relativisme culturel et de l’observation participante : difficile de croire que ce texte a 100 ans.

Hans Paasche (1881-1920), anarchiste et pacifiste allemand en butte aux idées de son époque – il sera assassiné –, se livre ici à une magnifique enquête sur les ressorts de son pays. Lukanga Mukara (1912) est resté inédit en France à ce jour. 

L’ouvrage et son auteur sont présentés par Julien Fortin qui a longtemps vécu en Allemagne.

Informations

ISBN 978-2-35074-229-8
Date de parution septembre 2012
Façonnage Broché
Dimensions 20 x 13 cm
Pages 136
Illustré Non

Thèmes associés

allemagne

Région(s)

Afrique subsaharienne, Europe et Russie
Prix :

12,00