Louisiane

« Cette maison était plus qu’aucune autre rapprochée du fleuve et le large perron, qui descendait vers vous d’une façon tout hospitalière, semblait vous tendre cordialement les bras. De la véranda, on découvrait neuf milles de rivière, et d’abord les jardins ombreux remplis de fleurs exquises. »

Résumé

Bonaparte a vendu la Louisiane pour quinze millions de dollars en 1803. Les Créoles, héros des nouvelles de George W. Cable (1844-1925), ont encore avec les Français quelques secrètes affinités qui nous les rendent plutôt sympathiques. Mais l’auteur n’en oublie pas la critique sociale de ces mœurs coloniales, nostalgiques de leurs préjugés, même avec quelque grandeur. Au bord du Mississipi dans un décor luxuriant, sous l’œil attentif des Noirs juste sortis de l’esclavage, les intrigues se déploient sur fond de lutte avec une société en pleine mutation dont les traces ne sont pas toutes effacées aujourd’hui.

Nouvelles publiées aux états-Unis en 1874 et 1875.

Informations

ISBN 978-2-35074-203-8
Date de parution mars 2012
Façonnage Broché avec rabats
Dimensions 18 x 11 cm
Pages 80
Illustré Non

Thèmes associés

amérique, or, états-unis

Région(s)

Amérique du Nord
Prix :

7,00

Dans la même collection

Suivant

Découvrir la collection Heureux qui comme...