Les Découvreurs de l’Afrique

Un Anglais, Thomas Shaw, attaché comme chapelain au comptoir d’Alger, avait mis à profit ses douze ans de séjour dans les États Barbaresques pour réunir une riche collection de curiosités naturelles, de médailles, d’inscriptions et d’objets d’art. S’il ne visita pas lui-même les parties méridionales de l’Algérie, il sut, du moins, s’entourer d’hommes sérieux, bien informés, qui lui donnèrent sur beaucoup de localités peu connues une masse de renseignements exacts et d’informations précieuses. Son travail, qu’il publia sous la forme de deux gros in-4°, avec de nombreuses figures dans le texte, porte sur toute la Numidie. C’est bien plutôt l’œuvre d’un érudit que d’un voyageur, et cette érudition, il faut l’avouer, est souvent fort mal digérée. Mais, quel que soit ce travail de géographie historique, il ne manquait pas de prix pour l’époque, et personne n’aurait été, plus et mieux que Shaw, en état de réunir la quantité prodigieuse de matériaux qui y sont mis en œuvre.

Résumé

Érudits, voyageurs, géographes, aventuriers… les explorateurs du continent africain ne se ressemblent pas. De Thomas Shaw, savant anglais attaché au comptoir d’Alger, à Mungo-Park qui consacra sa vie au fleuve Niger et s’y noya ; du déguisement d’Hornemann à l’incroyable collection d’oiseaux rapportée par Le Vaillant qui mit à la mode les plumes d’autruche, Jules Verne retrace les aventures variées d’une dizaine de héros dépaysés et leurs contacts avec les peuples africains du Nord au Sud.

Deuxième édition revue et enrichie.

Informations

ISBN 978-2-914330-97-8
Date de parution mai 2011
Façonnage
Dimensions 20 x 13 cm
Pages 96
Illustré Non

Thèmes associés

aventure, découverte, exploration

Région(s)

Afrique du Nord, Afrique subsaharienne
Prix :

10,00