Le Syndrome du voyageur

J’étais arrivé à ce point d’émotion où se rencontrent les sensations célestes données par les beaux-arts et les sentiments passionnés.

Résumé

C’est à Florence, dans l’Église Santa Croce, que Stendhal éprouve pour la première fois une violente émotion esthétique reconnue plus tard comme un trouble typique du voyageur. Confronté à la « beauté sublime », l’amateur d’art chavire de l’extase au vertige. En hommage à l’illustre écrivain, la psychiatrie moderne donnera à ce dérèglement des sens le nom de « syndrome de Stendhal ». 

Extrait de Rome, Naples et Florence publié en 1817.

Informations

ISBN 978-2-914330-62-1
Date de parution octobre 2006
Façonnage
Dimensions 18 x 11 cm
Pages 48
Illustré Non

Thèmes associés

florence, italie, littérature, peinture

Région(s)

Europe et Russie
Prix :

6,00

Dans la même collection

Suivant

Découvrir la collection Heureux qui comme...