Le métier de lire à voix haute

À lectures vivantes, verticales, Frédérique Bruyas donne la Parole à l’Autre. À voix haute et ouverte, elle donne corps aux auteurs à travers des objets d’art appelés livres. Elle entre dans le texte comme sur une scène, chaque mot a son corps, chaque geste éprouve un caractère, en chaque silence bat une substance. À flux lents, saccadés, à débits rapides, à grands jets de répétitions, à insistances lettrées, elle géo-maîtrise ces petits objets d’art tombés sur la terre, à angles doux. Sous la façade des livres, on perçoit des rumeurs, des fantasmes, les visages du ciel, des bribes d’opéras. 

La lectrice déchiffre l’empreinte des mots. Anne de Commines

Résumé

Frédérique Bruyas est lectrice publique. Elle arpente les livres, leur rend hommage et les fait partager avec une verve certaine. Accompagnée par des musiciens, elle crée des lectures-concerts, forme singulière où l’auditeur réside aux frontières du son et du sens. Aujourd’hui, cette chercheuse sonde d’autres concepts : lecture bilingue, lecture dansée, lecture et arts numériques, de puissants laboratoires où s’exercent les voix originelles des textes et leurs résonances. Dans ce livre, elle revient sur les mystères de ce « métier » particulier, où le spectacle se fait joie.

Informations

ISBN 978-2-35074-302-8
Date de parution octobre 2014
Façonnage Broché
Dimensions 20 x 13 cm
Pages 80
Illustré Non

Thèmes associés

lecture, études littéraires

Région(s)

France
Prix :

10,00