La Sardaigne

Après cette nuit de tempête, une clarté d’aube trembla timidement à l’horizon, le ciel froid se colora lentement de rose pâle, et des silhouettes de montagnes s’élevèrent devant nous. C’était la Sardaigne, que les Pélasges avaient désignée du nom grec d’Ichnusa à cause de sa forme de sandale. Vers la droite courait la longue bande rocheuse qui forme l’île d’Asinara, tandis qu’à l’arrière les monts Corses noyaient dans des vapeurs lointaines leurs cimes neigeuses. «  »

Résumé

Gaston Vuillier (1845-1915) a abandonné sa carrière de fonctionnaire pour se faire dessinateur. Sa réputation grandit vite et il devient un des collaborateurs réguliers et « complet » (dessins et textes) de la revue en vogue Le Tour du monde. Amoureux des splendeurs de la Méditerranée, il ne pouvait manquer de débarquer en Sardaigne et de faire un commentaire élogieux sur l’authenticité préservée de l’île et de ses habitants.

Récit publié dans Le Tour du monde en 1891.

""

Informations

ISBN 978-2-35074-318-9
Date de parution septembre 2015
Façonnage Broché avec rabats
Dimensions 18 x 11 cm
Pages 168
Illustré Non

Thèmes associés

iles, italie, sardaigne

Région(s)

Europe et Russie, Voyages en mer, Îles
Prix :

7,00

Dans la même collection

Suivant

Découvrir la collection Heureux qui comme...