Guy de Maupassant, sur les chemins d’Algérie

ALGER : féerie inespérée et qui ravit l’esprit ! Alger a passé mes attentes. Qu’elle est jolie, la ville de neige sous l’éblouissante lumière ! Une immense terrasse longe le port, soutenue par des arcades élégantes. Au-dessus s’élèvent de grands hôtels européens et le quartier français, au-dessus encore s’échelonne la ville arabe, amoncellement de petites maisons blanches, bizarres, enchevêtrées les unes dans les autres, séparées par des rues qui ressemblent à des souterrains clairs […] De la pointe de la jetée le coup d’œil sur la ville est merveilleux. On regarde, extasié, cette cascade éclatante de maisons dégringolant les unes sur les autres du haut de la montagne jusqu’à la mer. On dirait une écume de torrent, une écume d’une blancheur folle et, de place en place, comme un bouillonnement plus gros, une mosquée éclatante luit sous le soleil. – Guy de Maupassant.

Résumé

Préface de Olivier Frébourg.

Attention chef d’œuvre ! Contes, récits, articles, lettres intimes et choses vues et vécues en Algérie. Guy de Maupassant y a découvert sa deuxième patrie, au soleil, et décrit comme nul autre, avec sa verve et sa vigueur, les gens et les paysages, les « indigènes » et les colons, les femmes et les fêtes. Un bonheur ! C’est la première fois que tous ses écrits algériens sont rassemblés et illustrés avec des documents d’époque.

Prix du beau-livre de la fondation de Lourmarin en 2005.

Informations

ISBN 978-2-914330-40-4
Date de parution juillet 2003
Façonnage Broché collé avec rabats
Dimensions 24 x 17 cm
Pages 208
Illustré Non

Thèmes associés

algerie, monde arabe

Région(s)

Afrique du Nord
Prix :

19,90