Du Mont-de-Piété au Crédit municipal de Paris

COLLECTIF

Au XIXe siècle, une pauvre femme venait, chaque matin, déposer en gage son matelas au Mont-de-Piété de Paris. Avec l’argent qu’elle récupérait en échange de son objet volumineux, elle allait acheter des pommes de terre chez les maraîchers pour les revendre au détail. Le soir venu, elle dépensait son maigre bénéfice pour se nourrir et retirer son matelas. Le lendemain matin, elle recommençait, déposant une fois de plus son seul bien au Mont-de-Piété… et ainsi jour après jour. Le drame de cette femme pourrait à lui seul symboliser la dimension humaine de l’histoire du Mont-de-Piété de Paris, devenu Crédit municipal de Paris en 1918.

Résumé

Textes de Claude Faber, photographies de Josseline Minet, préface de Bertrand Delanoë, introduction de Luc Matray. 

Le Mont-de-Piété s’est transformé en banque sociale universelle. De nombreuses personnalités, spécialistes des questions relatives à la nouvelle pauvreté, y exposent leurs points de vue et montrent que le Crédit municipal de Paris a le profil d’une banque d’avenir : Jacques Attali, François-Xavier Bordeaux, Jean-Pierre Duport, Kent Hudson, Maria Nowak, Christian Tytgat...

Informations

ISBN 978-2-914330-32-9
Date de parution janvier 2003
Façonnage Couverture cartonnée sous jaquette
Dimensions 27 x 21 cm
Pages 144
Illustré Non

Thèmes associés

paris

Région(s)

France
Prix :

40,00