Bernardin de Saint-Pierre, Voyages à l’île Maurice et à la Réunion

Les voyageurs pêchent encore par un autre excès. Ils mettent presque toujours leur bonheur hors de leur patrie. Ils font des descriptions si agréables des pays étrangers qu’on est, toute la vie, de mauvaise humeur contre les siens. Pour aimer sa patrie, il faut l’avoir quittée. Je suis attaché à la mienne, quoique je n’y tienne ni par ma fortune ni par mon état ; mais j’aime les lieux où pour la première fois j’ai vu la lumière, j’ai senti, j’ai aimé, j’ai parlé.

Résumé

L'œuvre de Bernardin de Saint-Pierre (1737-1814), né au Havre, est davantage connue que son auteur. Son grand roman d'amour, Paul et Virginie, a été le premier best-seller de l'histoire de la littérature. L'homme mérite pourtant nettement mieux ! 

Romantique, ami des philosophes des Lumières et de Rousseau, passant avec succès le tournant de la Révolution et de l'Empire, c'est aussi un écrivain-voyageur avant l'heure, l'auteur engagé du premier manifeste contre l'esclavage et un botaniste compétent, successeur de Buffon au Jardin des Plantes. 

C'est son voyage à l'île Maurice et à La Réunion en 1768 qui a été le grand révélateur de son œuvre. C'est là qu'il a puisé son inspiration créatrice et appris la science de l'observation de la nature, au contact des plus grands botanistes et scientifiques de son temps, souvent des navigateurs curieux et intrépides. 

Ce livre rassemble de nombreux documents originaux sur l’homme et l’écrivain, sur la découverte de ces îles et sur ces navigateurs intrépides du XVIIIe siècle comme Pierre Poivre, La Bourdonnais, Bougainville, Baudin et Lesueur, les contemporains de Bernardin de Saint-Pierre...

Informations

ISBN 978-2-914330-48-0
Date de parution avril 2004
Façonnage Broché collé avec rabats
Dimensions 24 x 17 cm
Pages 144
Illustré Non

Thèmes associés

afrique, asie, ethnologie, exploration, la reunion, manifeste, sciences, île maurice

Région(s)

France, Îles
Prix :

19,90