Au pied de nos arbres

J’aime appuyer ma main sur le tronc d’un arbre devant lequel je passe, non pour m’assurer de l’existence de l’arbre – dont je ne doute pas – mais de la mienne.Christian Bobin – La présence pure, 1999

Résumé

Deux artistes nous invitent au pied de l’arbre pour partager en grand format une passion en traits et en couleurs, nourrie par les plus belles citations qui expriment l’amour de l’arbre...

Au premier regard (la première fois que l’on voit un pastel de Jean-Claude Piriou), c’est ce qui impressionne : la pâte épaisse des couleurs, l’épaisseur des ombres et jusqu’à l’épaisseur de la lumière, celle qui enflamme les feuilles d’oliviers, et fait s’écouler la route, métamorphosée, rivière aveuglante. 

Cette matière si particulière du pastel, c’est à cela, et d’abord à cela, qu’il s’attaque. Et c’est en elle, plus encore je crois que dans son sujet, qu’il cherche. Et ne cesse de trouver. 

Qu’il parte pour la Grèce, se rende en Bretagne ou à Lurs (près de Forcalquier en Provence), que l’arbre choisi soit un pin, un chêne, un olivier, un peuplier ou un cyprès, que les ciels soient ceux de l’été ou du printemps, de l’aube ou du soir qui va venir, tout recouvrir, c’est cet « ancrage » dans la matière « grasse » du bâton de pastel qui distingue son travail, qui le signe. 

Et d’une façon si belle, harmonieusement entrelacée avec les superbes « montages » d’Anne-Marie Arbefeuille, qu’à l’image de ses arbres, on s’élève à notre tour, emporté vers les cimes, au cœur de la couleur, de son épaisseur.


Informations

ISBN 978-2-35074-353-0
Date de parution novembre 2015
Façonnage Relié
Dimensions 38 x 29 cm
Pages 64
Illustré Non

Thèmes associés

arbre, nature

Région(s)

France
Prix :

29,00