Arménie, une passion française

À qui peut-il appartenir de porter la parole d’émancipation, de justice sociale, de paix heureuse, à la nation troublée par ce gouvernement absolu d’un seul dont l’Europe est à peine délivrée ? Qui parlera d’humanité au peuple souffrant d’un gouvernement inhumain ? Qui proclamera la nécessité d’un ordre solidaire entre les hommes, et lui donnera pour fondement le respect du droit, la justice ? Qui sera le peuple affranchisseur, le peuple humain, par le verbe et par l’acte ? À quel pays cet honneur ? Au siècle dernier, tous les hommes, d’une voix unanime, eussent désigné la France. Et vraiment avec la Révolution française nous nous lançament noblement dans la haute aventure. Que faisons-nous aujourd’hui ?George Clemenceau, ancien maire de Montmartre, 1896.

Résumé

Ouvrage coédité avec le musée de Montmartre.

À l’occasion d’une exposition originale et forte, le musée de Montmartre présente ici les péripéties de la longue union entre la France et l’Arménie. Cette passion est née dans la douleur quand, face à la férocité dont ils ont été victimes, les Arméniens sont devenus une cause vivement défendue par les artistes et les intellectuels français, montmartrois pour beaucoup. 

Avec le soutien d’un comité scientifique sous la présidence de Jean-Pierre Mahé, membre de l’Institut et sous la plume de nombreux spécialistes : Claire Mouradian, Anahide Ter Minassian, Hélène Strapélias, Edmond Khayadjian, Vincent Duclert, Rémi Fabre, Gilles Candar, Léon Ketcheyan, Alexandre Siranossian, Andrée Mastikian, Gilles Pécout et Dzovinar Kévonian ce livre-catalogue met en valeur cette riche relation illustrée par une belle et abondante iconographie.

Informations

ISBN 978-2-35074-072-0
Date de parution avril 2007
Façonnage Broché collé
Dimensions 27 x 21 cm
Pages 176
Illustré Non

Thèmes associés

arménie, diaspora, exil, montmartre

Région(s)

Europe et Russie, France, Proche et Moyen-Orient
Prix :

28,00