Algérie, mon amie

Ahmed et YaminaMon guide s’était assis par terre et nous contait sa vie et celle de sa femme. Il allait à ses affaires tôt le matin (il travaillait dans une compagnie) ; pendant ce temps, Yamina faisait le ménage, s’occupait des enfants, surveillait le couscous. Il rentrait vers salat-ed-dohor, l’heure de la prière de midi, inspectait le logis, déjeunait, puis repartait pour ne revenir qu’à la nuit. […] Sa femme ne sortait jamais. […] Sa vie s’écoulait donc ainsi, entre ses murs blanchis à la chaux et la terrasse de la maison où elle avait la permission, n’ayant pour elle que l’amour jaloux de son mari et les caresses de deux enfants roses ; mais heureuse pourtant, car elle n’avait jamais regardé par-dessus sa prison, et ne savait pas ce qui se trouvait au-delà.Alfred Baraudon.

Résumé

S’appuyant sur les récits de neuf écrivains-voyageurs et l’œuvre du photographe Jean Geiser, la plasticienne Gwenaëlle Trolez a réalisé des tableaux riches, colorés et chaleureux, faisant revivre l’Algérie du XIXe siècle. Chaque artiste offre aux lecteurs ses découvertes et sa vision de ce pays, originale et captivante. L’œil du peintre, la délicatesse du poète, la plume de l’écrivain, la curiosité de l’explorateur… Ensemble, ils dressent un portrait magnifique de l’Algérie, de ses paysages, de ses coutumes et de ses habitants qui « aiment les chants, la musique, les femmes, la poudre et, par-dessus tout, l’indépendance ».

Informations

ISBN 978-2-35074-128-4
Date de parution octobre 2008
Façonnage
Dimensions 25 x 25 cm
Pages 96
Illustré Non

Thèmes associés

alger, algerie, assemblage graphique, desert, exploration, femme, kabylie, maure, monde arabe, photographie, vie quotidienne, ville

Région(s)

Afrique du Nord
Prix :

30,00